Changer
Connexion - Inscription
Game Quid

INFOS GENERALES

Sega

Historique

L’histoire de Sega commence en 1940 à Honolulu où Martin BROMELY, Irving BROMBERG et James HUMPERT fondent la société Standard Games qui commercialise les ancêtres des bornes d’arcade, des jeux mécaniques.

 

En 1951 sous l’impulsion de Martin BROMELY, la société déménage à Tokyo et devient Service Games of Japan. La société fournit des « Coin-op » mécaniques aux bases Américaines stationnées au Japon.

 

Le nom définitif de la marque vient de l’abréviation de Service Games en SEGA par les employés Japonais de la société.

 

Dès 1954, Sega commence à fournir ses jeux mécaniques au grand public en Asie mais aussi en Europe.

 

Periscope, le jeu qui a rendu Sega célebre

 En 1965, Sega fusionne avec ROSEN Enterprises, société fondée par David ROSEN en 1954 et qui commercialise des cabines photos et d’autres « Coin-op ».

 

L’année suivante, Sega commercialise PERISCOPE, un simulateur de sous-marin qui devient un hit international.

 

En 1969, David ROSEN est le PDG de Sega, avec ses actionnaires il décide de vendre la société à Gulf & Western Industries tout en continuant à assurer la fonction de président.

 

1983 sera l’année de l’innovation pour Sega, la société sort la première borne d’arcade sur Laser Disc, Sega Astron Belt, le premier jeu en pseudo 3D, SubRoc-3D et sa première console grand public la SG-1000 qui sera distribuée au Japon.

 

Peu après le marché du jeu vidéo s’effondre aux Etats-Unis et Gulf & Western décide de vendre la branche Américaine de Sega à Bally. Cependant Sega survit au Japon, en effet, David ROSEN et quelques investisseurs Japonais acquièrent la branche Japonaise de la marque pour 38 million de Dollars.

Hayao NAKAYAMA prend la tête de la branche Japonaise Sega Enterprises et David ROSEN la branche Américaine Sega of America qui sera chargée d’adapter les jeux aux spécificités du marché US.

 

En 1985 sort la Master System, troisième console 8bits de la marque commercialisée mondialement pour concurrencer la NES de Nintendo. Il s’agit d’une SG-1000 Mark III re-carrossée dont la mascotte est Alex Kidd, héro de Sega qui tente de jouer les troubles fête sur un marché dominé par Mario et sa bande.

 

Alex Kidd

A la fin des années 1980, Sega est le deuxième plus gros vendeur de jeux vidéo au monde derrière Nintendo.

 

En 1988, Sega sort la Mega Drive (Genesis pour le marché Américain) et sa mascote Sonic, console 16Bits crée pour concurrencer la Turbografx 16 (Pc Engine) de NEC, elle deviendra la plus farouche adversaire de la Super Nintendo et ira même jusqu’à dépasser ses ventes en 1992 et 1993 sur le marché nord Américain.

Sonic

           

 

 

En 1990, Sega se lance sur le marché de la console portable avec la Game Gear.

Malgré des capacités étonnantes, un écran couleur de taille raisonnable, la portale de Sega ne fera pas le poids face à la Gameboy de Nintendo notamment en raison de sa consommation électrique excessive  (2 heures de jeu pour 6 pile 1,5v contre 12 heures de jeu pour 4 piles 1,5v pour la Game boy).

 

            En 1992 et 1994, la Megadrive se voit offrir deux Add-ons d’importance.

Le Mega-CD permet à celle-ci de bénéficier d’un support CD-Rom améliorant la qualité sonore, les animations rendant possible l’interaction avec des scènes cinématiques. Malheureusement le prix prohibitif de cet accessoire et la qualité décevante des jeux développés en feront un flop retentissant pour Sega.

 

Le 32x sort en 1994. Accessoire permettant de transformer la Megadrive en console 32bits, se logeant dans le port cartouche il décharge la console du traitement des effets 2D et de la totalité de la 3D. Malgré des capacités étonnantes l’arrivée tardive de cet accessoire (moins d’un an avant la sortie de la console 32bits de Sega au Japon)  fit du 32x un échec commercial pour la marque.

 

Fin 1994, Sega sort la Saturn, concurrente sérieuse de la Playstation de Sony au Japon, elle reste la console la plus réputée pour la 2D. Elle sera rapidement dépassée par la console de Sony notamment à cause de son prix élevé et de la notoriété de Sony auprès du grand public.

 

En 1995, Sega retente de sortir une console portable, la Nomad, la console ne sortira qu’au Etats-Unis et sera elle aussi un échec pour la firme, les problèmes d’autonomie de la Game Gear n’ayant pas été résolus.

 

En 1998, la Dreamcast voit le jour, console adaptée de la borne d’arcade Naomi, ses performances techniques en font la console la plus puissante du marché. Néanmoins, comme pour la Saturn, la Dreamcast n’arrive pas à détrôner la Playstation de Sony qui règne en sur le marché du jeu vidéo.

La commercialisation de la Dreamcast cesse en 2001 mais la console a tant frappé les esprits que plusieurs jeux sortiront en 2006, Radirgy et Under Defeat. A cette occasion, un pack sera commercialisé comprenant une console d’occasion reconditionnée ainsi que l’un des deux titres.

 

A partir de 2001, Sega se consacre à l’édition de jeux ainsi qu’à son métier d’origine, les Coin’op.

nastoff - 29 Juin 2010 - 21:30
Infos rapides
Nom :Sega
Pays :Japon
En activité :oui
Création :1952
Zapping Plates-Formes
console de jeux vidéo : Mega-CD console de jeux vidéo : 32X
Zapping Jeux Vidéo
jeu vidéo : Streets of Rage jeu vidéo : J-League Victory Goal jeu vidéo : Football Manager Classic 2014
Où suis-je ? Accueil >> Sega
jeux vidéo - Game Quid
© 2010 - tous droits réservés
Produit par Net Invaders
Nos partenaires
Contacts
Contacter notre équipe